• Célébration des auteurs

     

    Cette année, j'ai expérimenté les ateliers d'écriture avec mes élèves de 4e année. J'ai tenté d'appliquer les idées et les pratiques qui sont inspirées des Units of study du TCRWP. 

    Nous avons travaillé le texte narratif pendant près de 8 semaines et nous avons terminé par la publication de nos récits. Pour souligner nos efforts, nous avons organisé une célébration afin de partager nos textes entre nous. À la demande des élèves, nous avons invité une classe de première année à venir écouter nos récits. C'est fabuleux de voir les petits admirer le travail des grands auteurs! C'est également très formateur pour mes grands de lire aux petits...ils deviennent des modèles. Les petits développent leur intérêt et leur goût pour l'écriture. Tout le monde y gagne! 

    On en profite pour déguster une petite collation spéciale...digne d'un lancement!

    Célébration des auteurs

     

     Les élèves adorent participer pour la décoration de classe. Ils ont fabriqué des banderoles, gonflé des ballons et réalisé de belles affiches. Les élèves avaient aussi un cahier de commentaires, les lecteurs pouvaient laisser des messages durant la célébration. Un beau souvenir pour les auteurs. 

    Voici le document pour réaliser la bannière décorative :

    Télécharger « célébration.pptx »

    Voici le document à imprimer pour faire le cahier de commentaires de l'élève:

    Télécharger « cahier commentaires récit.pptx »

    Voici le lien pour en apprendre davantage sur les ateliers d'écriture :

    https://atelierecritureprimaire.com/

     

    Célébration des auteurs

     

    Rosie


    1 commentaire
  • Afin d'aider les élèves à utiliser des mots riches et variés j'ai décidé de faire un mur de mots forts dans ma classe. Nous pourrons  construire ensemble notre mur de mots. C'est très inspirant lors des périodes d'écriture et cela permet aux  élèves d'enrichir  leurs productions. 

    Quand ajouter un mot au mur?

    1) Lorsque tu rencontres un mot fort dans une de tes lectures.

    2) Lorsque tu écris et que tu penses à un mot sensationnel à partager avec les autres. 

    3) Lorsque Rosie corrige les productions et remarque des mots wow à ajouter. 

    Je vous partage la photo :)

    Bonne semaine de relâche!

     

    Mots du mur


    3 commentaires
  • Je partage une démarche d'écriture imagée sous la forme d'un référentiel. Mes élèves placent cette démarche dans leur duo-tang d'écriture avec le code de correction. Veuillez noter que cette démarche s'applique à tous les types de textes. Lorsqu'on aborde par exemple le récit, il faudrait détailler les étapes (situation initiale, élément déclencheur...etc)  à l'étape 2 en fournissant un plan spécifiquement pour ce type de texte. 

    Voici les 4 étapes:

    1) Je pense à une idée

    2) Je planifie

    3) J'écris

    4) Je relis et je révise

     

     

    Démarche d'écriture


    votre commentaire
  • Un projet d'écriture réalisé en 4e année qui aborde le texte informatif. Nous avions lu plusieurs textes dans Clicmots au sujet des métiers animaliers, ainsi que des animaux. Ensuite, au laboratoire informatique, les élèves ont cherché sur un site d'autres informations intéressantes pour rédiger leur texte. Ils ont sélectionné le métier de leur choix: 

    Voici quelques idées de métiers intéressants 

    -Éleveur 

    -Vétérinaire

    -Palefrenier

    -Jockey

    -Toiletteur

    -Zoologiste

    -Fauconnier

    -Garde-chasse

    -Dresseur

    Voici un site où on peut trouver plusieurs exemples de métiers. 

    http://www.cidj.com/etudes-metiers/centre-interet/travailler-avec-des-animaux

    Le projet place l'élève dans la peau d'un journaliste qui présente un métier en lien avec les animaux. Souvent ces métiers sont inconnus, donc c'est excellent pour permettre aux autres d'en apprendre davantage. Donc, le premier paragraphe de l'article correspond à la description du métier choisi. Après cela, l'élève est invité à faire une petite recherche sur un animal qui peut être lié ou non au métier. Cela est à votre discrétion.

     

    Pour concrétiser le projet, il est intéressant de publier les articles dans  un journal de classe. 

     

    Mon article sur le monde animalier


    votre commentaire
  • Les scénarios pour mieux écrire

     

    J'utilise les scénarios pour mieux écrire les mots depuis l'année dernière. Je souhaite partager avec vous cette découverte, pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore cette technique. Il y a des règles orthographiques de la première à la quatrième année. L'idéal c'est d'utiliser les scénarios d'une année à l'autre, comme ça les élèves y sont déjà habitués. Cette année nous devons revoir quelques règles de 2e année puisque les élèves n'ont pas utilisés les scénarios avant. Donc présentement nous voyons la règle suivante:

    Les scénarios pour mieux écrire

     

    Cette règle a pour but de faire la différence entre le c dur et le c doux. Ainsi, les élèves se souviennent plus facilement que le cerf = le c doux et que le caméléon = le c dur comme «K».

    La règle qui est imagée permet de faire un référent visuel pour l'enfant. De plus, les règles sont affichées tout au long de l'année dans la classe. 

    Lorsqu'on introduit une nouvelle règle, il y a toujours une mise en situation à faire. Ensuite, il est possible de faire différentes activités pour mieux comprendre la règle. Cela suscite l'intérêt des élèves et permet un enseignement plus dynamique que de regarder dans la grammaire!

    Mon équipe niveau utilise les règles pour les mots de vocabulaire à étudier. Ainsi, pendant deux semaines, nous avons la même règles à l'étude, mais avec deux séries de mots différents (bloc A et bloc B). Dans le livre, il est proposé plusieurs mots pour chacune des règles, par contre certains mots ne sont pas à l'étude selon la liste du MELS. Donc, nous avons fait un regroupement des mots de la liste ministérielle pour la 3e année et des mots proposés par le livre. 

    Ce qui est très intéressant, c'est que les élèves sont amenés à découvrir et à énoncer la règle par eux-mêmes à l'aide de la mise en situation proposée. Ce n'est pas l'enseignant qui dicte la règle, mais bien les élèves qui finissent par l'identifier! Donc, ils sont au centre de leurs apprentissages. 


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique